La culture des hawkers à Singapour, les pratiques culinaires et de restauration en communauté dans un contexte urbain multiculturel

   

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2020 (15.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© National Heritage Board (NHB), National Environment Agency and the Federation of Merchants' Associations, Singapore (FMAS), 2019 :

La culture des hawkers à Singapour, les pratiques culinaires et de restauration en communauté dans un contexte urbain multiculturel, est présente dans tout Singapour. Les hawkers préparent des plats variés (« hawker food ») pour des clients qui se restaurent et se retrouvent dans les centres de hawkers. Ces centres tiennent lieu de « salles de restauration en communauté » dans lesquelles des personnes de diverses origines se rassemblent pour partager un petit-déjeuner, un déjeuner ou un dîner. D’autres activités s’y déroulent également : on peut jouer aux échecs, écouter des musiciens ou regarder des peintres travailler. Nés de la culture de la restauration de rue, les centres de hawkers sont devenus des symboles de la ville-État multiculturelle de Singapour, dont la population se compose entre autres de Chinois, de Malais et d’Indiens. Les hawkers s’inspirent de ce mélange des cultures, en adaptant les plats aux goûts et aux contextes locaux. Aujourd’hui, les centres de hawkers à Singapour continuent à répondre aux besoins des différentes communautés dans les quartiers d’habitation, de loisirs et d’affaires. Les hawkers les plus anciens exercent ce métier depuis les années 1960. Un grand nombre d’entre eux ont une spécialité, qu’ils perfectionnent depuis plusieurs années. Ils transmettent également leurs recettes, leurs connaissances et leurs savoir-faire aux plus jeunes membres de leur famille ou à des apprentis. Les organisations des communautés, les organisations non gouvernementales et les établissements éducatifs jouent un rôle clé dans la promotion et le soutien de la culture des hawkers à travers des programmes de formation, des événements et des projets de documentation. En tant que lieux de socialisation qui réunissent des personnes issues de divers milieux socio-économiques, les centres de hawkers jouent un rôle important en stimulant les interactions des communautés et renforçant le tissu social.

Top