La culture du corso, défilés de fleurs et de fruits aux Pays-Bas

   

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2021 (16.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© Amsterdamse FilmStichting, 2020 :

Coutume remontant à la fin du 19ème siècle, un corso est un défilé annuel de chars ou de bateaux décorés de fleurs, de fruits et de légumes, transportant dans certains cas des personnes costumées. Originaire du sud de la France et de l’Italie, cette pratique s’est diffusée aux Pays-Bas au 19ème siècle. La parade se déroule dans les rues ou sur des cours d’eau, et s’accompagne souvent de concerts et de représentations théâtrales, parfois de nuit sur des bateaux illuminés. Des groupes d’amis ou les habitants d’un même quartier passent souvent plusieurs mois à préparer des chars ou des bateaux sophistiqués, les produits frais (fleurs, fruits et légumes) étant placés au dernier moment avant l’événement. Les chars qui peuvent faire jusqu’à 20 m de long et 10 m de haut, peuvent être propulsés par un moteur ou bien poussés manuellement. Le corso est un concours. Des quartiers entiers concourent pour créer le plus beau char, et celui qui est retenu par le jury remporte un prix. Néanmoins, la culture du corso va bien au-delà des aspects de la parade et du concours. Se réunir pour un verre ou un repas après avoir travaillé sur les chars du corso, et organiser régulièrement des fêtes sont des dimensions importantes du corso, créant un sentiment de cohésion sociale et de solidarité qui sont d’ailleurs souvent les raisons principales incitant les personnes à participer à l’événement. La culture du corso est transmise par les apprentissages, les programmes scolaires et la participation à la parade annuelle.

Top