La kopatchkata, danse communautaire du village de Dramtche, Pianets

   

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2014 (9.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© Anastasov Kircho, 2014 :

La kopatchkata est une danse communautaire dynamique et énergique qu’exécutent les résidents locaux du village de Dramtche, dans la région de Pianets. Elle est exécutée lors des mariages, des rassemblements publics et des fêtes religieuses par les meilleurs danseurs du village. Elle se danse en demi-cercle, accompagnée de tambours, d’un violon, et parfois d’une tambura ou d’une cornemuse. Les rôles les plus importants sont ceux du leader de la danse, qui en donne le départ, du dernier danseur et de celui du milieu, qui sert de pilier en tenant la droite et la gauche du demi-cercle. Pendant la danse, les danseurs se tiennent par la ceinture, les mains croisées, afin d’assurer leur stabilité lorsque les mouvements s’accélèrent. La danse débute par un mouvement de marche lente avant d’enchaîner sur de petits pas rapides qui s’accélèrent, suivis d’un martèlement du sol. Les jeunes ou les nouveaux participants apprennent cette danse en prenant la dernière place dans le demi-cercle, et se rapprochent du devant au fur et à mesure qu’ils progressent. Pour le public local, la danse kopatchkata représente un symbole d’identité culturelle, non seulement pour la communauté du village de Dramtche, mais aussi pour toute la région de Pianets.

Top