Les fêtes communautaires à Campo Maior

   

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2021 (16.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© David Mira, 2015 :

Les fêtes communautaires e Campo Maior sont un événement populaire au cours duquel les rues de Campo Maior, au Portugal, sont décorées de millions de fleurs en papier aux formes, couleurs et motifs variés. La communauté, qui est organisée en comités de rue, choisit la date et développement le concept des éléments décoratifs et du thème de couleur. Les membres travaillent alors sur les décorations pendant neuf mois. Les préparations ont en général lieu la nuit, chez les particuliers ou dans des entrepôts. La pratique renforce la créativité et l’appartenance à la communauté, tandis qu’il s’instaure un sentiment de concurrence amicale entre les comités de rues, afin de découvrir quelle rue aura la décoration la plus originale et la plus colorée. Les décorations sont tenues secrètes jusqu’à la veille des fêtes, la ville se retrouvant alors complétement transformée du jour au lendemain. Il en résulte une ville festive et colorée où les portes sont ouvertes et où les distinctions sociales sont alors inexistantes. Le jour du festival, la communauté se masse dans les rues. Les fêtes communautaires ont débuté sous la forme d’une célébration religieuse appelée « Fêtes en l’honneur de Saint Jean Baptiste ». Elles n’ont plus cette appellation depuis 1921, mais la présence du saint s’est perpétuée, son image étant promenée dans les rues au cours d’une petite procession. La pratique est transmise au sein des familles et des écoles.

Top