Les savoir-faire traditionnels relatifs à la fabrication de Dumbara Ratā Kalāla

   

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2021 (16.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© Ministry of Buddhasasana, Cultural and Religious Affairs, Sri Lanka, 2020 :

Les Dumbara-ratā kalāla, ou tapis Dumbara, sont des tapis traditionnels fabriqués à la main qui sont utilisés en tant que tentures murales, tapisseries ou housses de coussin. Les tapis sont fabriqués dans deux villages (Kalasirigama et Alokagama) par une communauté appelée kinnara. Du XVe au XIXe siècle, celle-ci fournissait des tapis ornementaux au palais royal dans le cadre du service obligatoire à la couronne ainsi qu’aux élites dirigeantes. Aujourd’hui, les tapis tissés par les artisans sont principalement destinés aux acheteurs locaux et aux touristes. Conçus à partir de fibres de hana, un type de plante, les tapis Dumbara sont ensuite ornés de motifs et de dessins symboliques. Les fibres de la plante sont séparées en pressant les feuilles contre une bûche à l’aide d’un morceau de bois effilé qui permet de racler la pulpe. Elles sont ensuite lavées, séchées au soleil, peignées et teintes à l’aide de teintures traditionnelles végétales, fabriquées à partir de matériaux naturels récoltés dans la vallée de Dumbara. Le tapis est créé à l’aide d’un métier à tisser, tandis que les motifs et dessins sont réalisés à l’aide d’une latte de bois plate et étroite, comportant un trou à une extrémité. Le tisseur insère les brins de fibre dans le trou, puis fait passer la latte dans les fils du métier à tisser pour créer le motif souhaité. Les tapis Dumbara sont un élément traditionnel qui revêt une grande importance culturelle pour les Sri Lankais, et dont la pratique se transmet des parents aux enfants par l’observation et la pratique.

Top