Le tais, tissu traditionnel

    

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2021 (16.COM) sur la Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente

© Secretariat of State for Art and Culture of Timor-Leste, 2020 :

Le tais, tissu traditionnel tissé à la main au Timor-Leste, joue un rôle important dans la vie des Timorais. Le tissu est utilisé non seulement comme élément de décoration, mais aussi pour confectionner des vêtements traditionnels masculins et féminins aux styles spécifiques. Le tais sert aussi à souhaiter la bienvenue aux nouveau-nés ainsi qu’à accompagner les cérémonies et festivals traditionnels. Le tais est également un moyen d’afficher son identité culturelle et sa classe sociale, car les couleurs et les motifs utilisés varient d’un groupe à l’autre. Enfin, il est utilisé comme objet de valeur, par exemple pour les dots ou pour renforcer les liens entre les familles. Fabriqué en coton teint naturellement à partir de plantes, le tais est traditionnellement tissé à la main à l’aide d’outils simples. Toutefois, la fabrication est un processus relativement long et complexe, qui comprend la préparation et la teinture du coton ainsi que le tissage du tissu. Bien que les hommes participent au processus en cueillant les plantes servant à teindre le coton et en construisant le matériel, le tais est majoritairement produit par les femmes, qui sont également chargées de transmettre leurs savoirs et leur savoir-faire aux générations suivantes. Cette pratique est menacée par plusieurs facteurs, notamment l’attirance des jeunes générations pour les vêtements modernes, le remplacement des matériaux locaux et artisanaux par des alternatives industrielles, l’insuffisance des revenus et la diminution constante du nombre de tisserandes.

Top