Les connaissances et les savoir-faire musicaux ancestraux d’Aixan /gâna/ob #ans tsî //khasigu

    

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2020 (15.COM) sur la Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente

© Ministry of Education, Arts and Culture, Namibia, 2019 :

Les connaissances et savoir-faire musicaux ancestraux d’Aixan /gâna/ob #ans tsî //khasigu, est une musique traditionnelle propre aux Namas, tribu minoritaire de Namibie. Elle est interprétée à l’aide d’instruments traditionnels : un arc musical appelé « khab » et une guitare traditionnelle appelée « !guitsib », généralement joués aussi bien par les hommes que par les femmes, ainsi qu’un harmonica appelé « vlies », habituellement joué par des femmes. La musique de ces instruments s’accompagne de chants, de fredonnements et de hululements. La musique ancestrale des Namas se caractérise par un son, une texture et un rythme spécifiques. La mélodie principale et le rythme sont produits par un arc musical, un accordéon ou une guitare, tandis que d’autres instruments créent les harmonies. Il ne suffit pas de savoir jouer : les musiciens doivent aussi savoir accorder, entretenir et réparer leurs instruments. La musique est associée à des danses communément appelées « Nama-stap », ce qui signifie littéralement « pas de danse du peuple nama ». La musique anime les grands événements sociaux mais elle sert surtout à éduquer et à instruire les membres de la communauté en les sensibilisant, par exemple, à la protection de l’environnement. Autrefois, la musique établissait un lien entre les communautés et les villages, mais de nos jours elle doit faire face à plusieurs menaces et ces dernières années, seuls quelques anciens maîtrisent la tradition et possèdent encore les connaissances et les savoir-faire nécessaires.

Top