Le Xeedho

  • Assistance financière :
    • 116 450 US$ accordé en 2021
  • Dates de mise en œuvre :
    • 23/09/2022 - 31/01/2025

Pays bénéficiaire(s) : Djibouti

Résumé :

Mis en œuvre par le Ministère des affaires musulmanes, de la culture et des biens waqfs, ce projet vise à revitaliser la pratique du Xeedho à Djibouti en organisant des associations de Xeedho composées de détenteurs et de représentants de communautés issus de plusieurs régions et en transmettant cet élément aux jeunes générations par le biais de sessions de formation. Le projet prévoit d’autres activités, telles que l’organisation d’ateliers de renforcement des capacités pour les enseignants, la création d’émissions audiovisuelles, de débats et de spots télévisés, l’élaboration d’un module pédagogique sur la transmission du patrimoine culturel immatériel en général et du Xeedho en particulier, et le développement de la recherche et de la documentation universitaires et scientifiques. La participation des communautés au projet sera assurée par le biais des associations du Xeedho ainsi que par l’implication des praticiens dans la mise en œuvre des activités prévues. L’État participera également en aidant à la gestion du projet, en mettant en œuvre les initiatives de recherche et en fournissant des subventions financières. En particulier, plusieurs ministères, dont le Ministère de l’éducation nationale et le Ministère de la femme, soutiendront la mise en œuvre du plan et la transmission de l’élément. Ce projet de deux ans devrait permettre de mieux faire connaître le Xeedho et le patrimoine culturel immatériel en général, et de fournir les ressources humaines et les connaissances nécessaires à la sauvegarde du patrimoine vivant à Djibouti.

01/04/2022 - 01/04/2025 – Renforcement des capacités pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en cas d'urgence dans les Petits États insulaires en développement (PEID) du Pacifique et des Caraïbes01/07/2022 - 01/06/2024 – Renforcement des capacités nationales pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel et la contribution au développement durable au Kenya

Top