Évaluation des besoins de sauvegarde du patrimoine vivant parmi les communautés refugiées d'Ukraine dans les cinq pays voisins : Hongrie, Moldavie, Pologne, Roumanie et Slovaquie

  • Budget du projet :
    • 57 800 US$
  • Source :
    • Fonds d'urgence pour le patrimoine
  • Dates de mise en œuvre :
    • 20/04/2022 - 09/09/2022

Pays bénéficiaire(s) : Hongrie, Pologne, Roumanie, République de Moldova, Slovaquie, Ukraine

Résumé :

En avril 2022, l’UNESCO a lancé l’identification des besoins de la sauvegarde du patrimoine vivant auprès des communautés, groupes et individus d’Ukraine déplacés par la guerre. L’accent a été mis sur cinq des pays voisins qui ont accueilli la plupart des réfugiés dans les premières semaines et mois de la guerre : la Hongrie, la Moldavie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie. Le projet a été développé suivant les recommandations de la première réunion de coordination en faveur de la sauvegarde du patrimoine vivant ukrainien, organisée par l’UNESCO en ligne le 18 mars 2022.
Conformément aux Principes opérationnels et modalités de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en cas d’urgence de la Convention de 2003, le projet a reconnu le rôle central des communautés dans l’identification de la manière dont leur patrimoine vivant pourrait être affecté par la guerre et des mesures nécessaires pour le sauvegarder, ainsi que de la manière dont elles pourraient s’en servir comme ressource pour améliorer leur résilience et leur bien-être.

Le projet a mis en place cinq équipes de travail, dirigées par les points focaux de la Convention de 2003 dans les cinq pays. Coordonnées par l’Institut d’ethnologie et d’anthropologie sociale de l’Académie slovaque des sciences à Bratislava, en Slovaquie, les équipes de recherche comprenaient : le Musée hongrois de l’air libre à Szentendre, en Hongrie ; l’Institut national du patrimoine culturel à Varsovie, en Pologne ; le Comité national ICOM Moldavie à Chisinau, en République de Moldavie ; et l’Institut de philologie roumaine “A. Philippide”, de l’Académie roumaine à Iasi, en Roumanie. Après avoir convenu d’une méthodologie commune, chacune des équipes a mené des recherches documentaires et des travaux sur le terrain en utilisant une approche communautaire. La recherche visait à identifier et à proposer des réponses aux besoins de sauvegarde des communautés, groupes et individus ukrainiens temporairement déplacés dans les pays voisins.
Sur la base des besoins identifiés, en coopération avec les communautés concernées, chaque équipe a proposé une série d’actions concrètes pour soutenir davantage les communautés déplacées dans leurs efforts de sauvegarde. Une activité par pays a ensuite été sélectionnée et élaborée sous forme de proposition de projet en vue d’une éventuelle soumission au Fonds du patrimoine culturel immatériel pour un financement au titre du mécanisme d’assistance internationale (jusqu’à 100 000 dollars US). Le rapport de synthèse final sera disponible sur la page web de l’UNESCO en février 2023 en anglais et en ukrainien.

04/10/2022 - 04/10/2022 – Renforcement des capacités des responsables communautaires et des administrateurs publics afin d’assurer la sauvegarde du patrimoine vivant des communautés afro-descendantes des pays du SICA et de Cuba20/02/2020 - 31/08/2022 – La réalisation, avec la participation des communautés, d'un inventaire du PCI en Albanie en vue de le sauvegarder et le transmettre aux générations futures

Top